Votre smartphone vous espionne, voici 4 raisons de s’en inquiéter

cybersecurite-que-faire-de-ses-donnees-dormantes
Cybersécurité : que faire de ses données dormantes?
September 8, 2017
thumb_shutterstock_79924000_1024-800x450
Etude : 1 internaute sur 2 répond aux mails de phishing!
September 20, 2017

Votre smartphone vous espionne, voici 4 raisons de s’en inquiéter

smartphone-espionne-secret-1024x490

Par Bastien Lepine,

Suite à la présentation officielle de l’iPhone X, la technologie de reconnaissance Face ID divise les consommateurs. Cette technologie est impressionnante, mais beaucoup d’usagers sont angoissés à l’idée de laisser Apple cartographier leurs visages et conserver les données. Ce n’est pas la première fois qu’il est reproché aux smartphones de ne pas respecter la confidentialité. Découvrez 4 choses embarrassantes que votre smartphone espionne plus ou moins secrètement.

Le nouvel iPhone X, dévoilé le 12 septembre 2017 par Apple, peut être déverrouillé d’un simple regard grâce à la technologie de reconnaissance faciale FaceID. Grâce à différents capteurs et caméras situés à l’avant du smartphone, l’appareil est capable de reconnaître le visage de l’utilisateur. Selon Apple, il s’agit d’une technologie qui sera adoptée par toute l’industrie du smartphone dans les années à venir.

Toutefois, de nombreux consommateurs sont angoissés à l’idée de laisser leur iPhone identifier leur visage. Durant le keynote, la firme de Cupertino a tenté de rassurer en promettant que les données collectées ne seraient pas transmises vers ses serveurs, mais les inquiétudes des utilisateurs demeurent tout de même légitimes. Les questions concernant la confidentialité et la sécurité de Face ID resteront sans réponse jusqu’au lancement officiel du smartphone en novembre prochain.

Toutefois, si la reconnaissance faciale représente une nouvelle étape dans la collecte d’informations personnelles exercée par nos smartphones, ces appareils espionnent déjà leurs utilisateurs de nombreuses façons. Certains consommateurs s’en inquiètent, allant même parfois jusqu’à refuser d’utiliser un smartphone pour conserver leur vie privée. D’autres en revanche n’ont pas la moindre idée des données qu’agrègent leurs téléphones à leur sujet. Voici quatre choses que votre smartphone espionne plus ou moins secrètement.

Confidentialité : votre smartphone surveille tous vos déplacements

google-maps-espione-deplacements

Le tracking de position sur smartphone n’est pas une nouveauté. Les iPhone, notamment, collectent des données sur tous les endroits où se rendent les utilisateurs, et sur le temps qu’ils y passent. Selon Apple, cette fonctionnalité automatique permet aux iPhone d’apprendre quels endroits sont importants pour les utilisateurs. Les données sont ensuite utilisées pour améliorer les fonctionnalités comme la planification d’itinéraire. Depuis les paramètres de l’iPhone, il est toutefois possible de consulter les données géographiques collectées par l’iPhone, et de désactiver la fonctionnalité.

Sur Android, de nombreuses applications demandent également la permission d’accéder à la position géographique de l’utilisateur par le biais de ses coordonnées GPS. Google lui-même analyse minutieusement les données de son service Google Maps. Pour les grandes entreprises, ces données sont précieuses, car elles permettent de mieux comprendre le comportement des utilisateurs, à l’échelle individuelle mais aussi à l’échelle collective. Quoi qu’il en soit, pour les usagers, le sentiment d’être suivi en permanence par Google et Apple est terrifiant.

Confidentialité : votre smartphone espionne toutes vos photos, même celles que vous supprimez

smartphone-photo-sexy

Supprimer une photo de votre smartphone ne suffit pas à l’effacer totalement. Les smartphones conservent toujours une trace des photos capturées avec leur appareil. Ceci concerne également les photos envoyées vers votre téléphone, même si vous ne les avez pas ouvertes. Ainsi, Daniel Martin de Blaser Mills LLP affirme que la police restaure très souvent des images que les suspects pensent avoir supprimé de leur téléphone.

 Selon ses dires, les données d’images sont immédiatement mises en cache lorsqu’elles sont reçues par un téléphone, et peuvent être restaurées à partir de la mémoire du téléphone même si l’image a été supprimée. Plus la mémoire d’un smartphone est large, plus il est possible d’y stocker de nombreuses données d’images. Ces données sont supprimées lorsque la mémoire du smartphone est pleine.

Confidentialité : votre smartphone écoute votre voix

google-assistant-1024x480

Les assistants vocaux comme Apple Siri ou le nouveau Google Assistant sont désormais omniprésents sur les smartphones. Ces assistants virtuels sont très pratiques, mais peuvent aussi poser de graves problèmes de confidentialité. En 2015, il a été révélé que Google stocke toutes les commandes vocales entrées sur les smartphones.

D’ailleurs, les utilisateurs Android peuvent écouter toutes les requêtes et les commandes qu’ils ont passées à Google Assistant en se rendant sur la page d’activité vocale et audio de Google à cette adresse. Le Google Assistant peut être désactivé, mais le smartphone continuera à enregistrer votre voix. Les enregistrements seront stockés de façon anonyme, et ne seront pas directement associés à votre compte.

Confidentialité : votre smartphone garde en mémoire vos empreintes digitales

smartphone-scanner-empreintes

Depuis l’introduction de Touch ID par Apple en 2013, les lecteurs d’empreintes sont devenus monnaie courante dans l’industrie du smartphone. La plupart des consommateurs sont ravis par cette fonctionnalité. Ils sont prêts à échanger leurs données biométriques pour une sécurité renforcée sur leurs smartphones. Toutefois, beaucoup d’utilisateurs ignorent que leurs empreintes digitales sont stockées par la plupart des constructeurs.

Apple affirme qu’elle ne garde pas d’image des empreintes digitales, mais qu’elle en conserve une représentation mathématique. Comme pour Face ID, les données sont stockées au sein d’une enclave sécurisée sur le processeur, ce qui signifie que l’entreprise n’a pas accès à une base de données mondiale regroupant les empreintes de tous les usagers. Tous les constructeurs ne prennent pas tant de précautions. Ainsi, en 2015, HTC a été vivement critiqué pour avoir stocké les images d’empreintes digitales sous une forme non chiffrée accessible aux hackers.

 

Source : Phonandroid

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *