La cybercriminalité coûtera près de 8000 milliards de dollars aux entreprises d’ici les cinq prochaines années

les-entreprises-mettent-elles-en-place-des-solutions-anti-cyberattaques-2
Sécurité : Protection des données dans les délais impartis.
May 30, 2017
android-pirate-malware-684x250
En juin, Google corrige 101 failles d’Android, dont 27 critiques
June 8, 2017

La cybercriminalité coûtera près de 8000 milliards de dollars aux entreprises d’ici les cinq prochaines années

cyber-crime

par Malick SECK, 01/06/2017

James Moar, un chercheur du cabinet d’étude Jupiter, vient de publier un rapport mettant en évidence l’impact financier que peut avoir la cybercriminalité sur les entreprises. En effet, dans ledit rapport, le chercheur estime que les attaques informatiques (le piratage, le vol de données personnelles, etc.) coûteront aux entreprises du monde entier près de 8000 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. Le rapport indique que ce seuil sera atteint très rapidement en raison du fort progrès de la connectivité Internet qui a atteint aujourd’hui un niveau très élevé. À cela s’ajoute également l’insuffisance de sécurité au sein des entreprises.

Les conclusions de l’étude qui sont consignées dans ledit rapport intitulé The Future of Cybercrime & Security : Enterprise Threats & Mitigation 2017-2022 indique également que le nombre de dossiers volés et relatifs à des données personnelles pourrait atteindre 2,8 milliards rien que sur l’année 2017. À en croire le sieur James Moar, ce chiffre pourrait atteindre cinq milliards de dossiers d’ici l’année 2020 soit presque le double de ce qui est attendu en 2017.

L’exploitation du rapport montre que très souvent, la plupart des problèmes majeurs se produisent lorsque les organisations essaient d’intégrer des systèmes ou solutions nouveaux et innovants, cela sans accorder une attention particulière aux aspects liés à la sécurité. Cela dit, aujourd’hui, force est de constater que de nombreuses entreprises sont en train d’essayer de résoudre le problème de la cybersécurité, cela en déployant des solutions nouvelles et innovantes. Toutefois, selon le rapport, ces tentatives ne se sont pas soldées par des résultats satisfaisants.

L’analyse de Jupiter met également en évidence le besoin pour les entreprises de dépenser davantage d’argent pour faire face à ce phénomène qu’est la cybersécurité (entretien de leur système, etc.). Toutefois, il semblerait que les PME (petites et moyennes entreprises) sont particulièrement les plus menacées par les campagnes de cyberattaques, d’autant plus que ces dernières dépensent moins de 4000 dollars par année dans des mesures de sécurité. À en croire James Moar, il ne faudrait pas s’attendre à une très grande hausse de ce montant durant les cinq prochaines années. Ces PME ont également tendance à exécuter des logiciels anciens que des ransomwares à l’instar de WannaCry exploitent pour commettre leurs forfaits.

« Les attaques contre les infrastructures hospitalières montrent que des politiques de sécurité inadéquates peuvent maintenant coûter aussi bien des vies que de l’argent », a déclaré James Moar, l’auteur du rapport. Ce dernier ajoute que les entreprises, quelle que soit leur taille, doivent trouver le temps et le budget nécessaire pour améliorer et sécuriser leurs systèmes.

Source : Jupiter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *